Barbade, Sainte Lucie et Martinique.

Nous pensions arriver un mois plus tôt mais les multiples soucis techniques nous ont retardé, les aléas de la voile…

Nous mouillerons 3 jours dans la baie de Bridgetown en compagnie des deux autres bateaux copains. Au programmme: la clearance (formalité) à l’entrée et la sortie nous aura pris deux demi journées, repos, lessive, nettoyage du bateau, profiter, découvrir, s’amuser… et fêter noel.

La plage de Bridgetown, avec ses hordes de parassol…
Le séchoir.
hissez le parasol, ici ça tape fort…
le beach bar, important…
l’eau est cristalline et à plus de 27°C…
Départ pour Sainte Lcie.

Vendredi 27 décembre à 19h, nous quittons la Barbade après seulement 3 jours,. Le mouillage est rouleur, surpeuplé, et la plage est une succession de beach bar et parc à parasol rempli de touristes américains. Pas le cliché des caraïbes que nous attendions. Tant pis nous espérons trouver mieux ailleurs.

La pêche c’est trop facile…

Avant de le manger, nous vérifierons auprès des pécheurs locaux que le poisson n’ait pas la ciguatera. maladie qu’a certaines espèces de poissons qui peut provoquer une sérieuse intoxication alimentaire pouvant provoquer la mort chez certains.

arrivée vers 13h à Laborie au sud ouest de Sainte Lucie.

Le pavillon jaune est à nouveau hissé, ici pas question de faire la clearance, c’est un tout petit village de pêcheurs.

Nous sommes 3 bateaux au mouillage.
le seul beach bar, avec les seuls touristes. On revit…
La vie est dure pour eux aussi…
Là on y est vraiment… Au paradis.
2 petites heures de nav pour rejoindre la souffrière. Mes parents sont durs.
Mouillage à la bouée dans la réserve naturelle surveillée par les parcs rangers.
mouillage à couple sur la bouée.
On est accueilli par un pécheur qui nous vend ses langoustes.
une grosse et deux petites pour 16 euros….
au barbecue.

Lundi 30 décembre Laetitia Arnaud et les enfants nous rejoignent à Rodney Bay. Première nuit à la marina depuis bien longtemps, nous faisons la clearance d’entrée, le plein d’eau, plein carburant (114L, le dernier plein avait été fait avant la transat), les courses, un grand nettoyage du bateau et nous filons au sud de sainte Lucie, à anse de la Raye, un mouillage tranquille pour féter la nouvelle année…

petit apéro dans les ruelles du village
attention les filles à la barre…
Ouf, les deux bateaux à couple ont survécu à la soirée du nouvel an…
Pas de déchetterie ici, la nature reprend ses droits…
mouillage au pied du piton
les ruelles du village de la Soufrière
Mouillage à Marigot Bay, on remonte doucement Sainte Lucie
Y a pas d’heure pour se baigner…

Nous quittons le 3 janvier Sainte Lucie pour rejoindre la Martinique, 20 miles nous attendent. Une navigation facile avec peu de vent et de mer. Sur la route nous prenons un thon jaune, pas de ciguatera nous dit un pécheur martiniquais. Il finira au barbecue.

Tim est fier de son poisson remonté…
au mouillage de sainte Anne, près de 400 bateaux mouillent sur 2km de côte… On se trouve une petite place
Anse Dufour.
Nous déposons nos zamis à Etangzabricots, près de l’aéroport. A bientôt sur Genech…
Marché de Sainte Anne
à essayer…

Nous avons mis en vente notre voilier sur le bon coin, vente aux caraibes ou on le ramène et vente en france pour aout. Nous rejoignons la marina du marin pour 4 jours pour faire quelques visites de catamarans à vendre et faire visiter notre voilier. La troisième fut la bonne. Une famille avec trois enfants souhaitant prendre 8 mois dans les caraïbes sans faire la transat est enchanté du bateau. Nous leur livrerons début août, planning inespéré. Pas de transat retour qui nous aurait pris au moins 2,5 mois et ce qui nous aurait contraint à envisager un retour dès le mois de mai. Nous avons encore plus de 6 mois pour profiter des caraïbes….

bar de plage du marin
Téo retrouve ses cops…

Depuis le cap vert nous avons des intrus à bord. Nous avons pourtant été très vigilants en nettoyant tous les fruits, enlevant les cartons sur le ponton, enlevant les étiquettes des boîtes de conserves… mais ils ont été plus malins que nous. Nous en voyant le soir ou la nuit qui se déplacent au sol près de la cuisine. Nous les piégeons depuis quelques jours et la chasse est bonne 17 prises le premier jour. ,Puis les prises se font plus rares. Les bateaux d’ici en sont tous infestés un jour ou un autre, dans les boîtes de charters de voiliers, ils emploient des méthodes beaucoup plus radicales, que nous n’utiliserons pas…

La fine équipe avec des jeux gonflables privatisés… Qui peut venir un lundi après midi???
Oh zut c’était fermé, on a pas vu… Effectivement ouvert que les mercredis samedis et dimanches. Tant pis les jeux étaient là on en a profité.
le mouillage de Sainte Anne
les cultures locales
Visite de la rhumerie Clément
suivie de la dégustation…
petite rando au canal des esclaves
cascade du saut du gendarme
bar resto au pied du mouillage de saint anne
presqu’île de la caravelle
plage des salines
il s’agit pas de perdre la main…

Dimanche 19 janvier, 4h00, après une soirée bien arrosée, nous mettons le cap pour la Dominique.

60 miles nous attendent, 20 miles de remontée tranquille le long de la Martinique, 20 miles avec des pointes à 33 nœuds dans le canal entre la Martinique et la Dominique, puis 20 miles de remontée le long de la Dominique.

l’eau est bonne…
notre bateau copain Luca.

8 commentaires dans “Barbade, Sainte Lucie et Martinique.

    • Nicolas says:

      Merci corinne. Bonne année à toi aussi et ta famille. Passe les voeux au labo, dis leur que je vais rentrer en pleine forme en septembre, du moins j’espère…
      bisous

  1. Nadine & Christian says:

    Comme toujours les photos sont très belles. Chouette d’avoir vendu le bateau cela fait pratiquement 3 mois de plus dans les Caraïbes ( combien de kilos dans la soute de l’avion!!) bisous à vous trois

    • Nicolas says:

      Oui on est soulagé d’avoir vendu le bateau au prix annoncé (65k) et à une date idéale. On fait la vente début août, et on reviendrait le 3 aout. j’ai regardé les billets avec 168 kilos de matos en soute, et on a un ami en bateau qui s’est proposé de nous ramener du matos encombrant aussi en bateau.
      On est à la moitié de notre voyage… On est parti depuis 6 mois et 15 jours et il nous reste 6 mois et 10 jours. On a le temps de sillonner tout l’arc antillais jusqu’à la floride en long en large et en travers.
      bisous à vous deux.

    • Nicolas says:

      merci filou, exact y a pas beaucoup de vidéos et pas trop de drone non plus… Il y a 3 jours j’ai sorti le drone aux Saintes au pied du pain de sucre et j’ai pas pu le décoller, on était dans une zone interdite et il a pas voulu décoller, toi je pense que tu aurai réussi quand même. Au fait qui est bande???? Bisous à vous 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *