La longue descente vers la Martinique.

Dimanche 5 juillet, il nous reste un petit mois pour rejoindre la Martinique, distante de 260 miles. Mais il nous faudra faire du près (vent de face) et éviter les tempêtes tropicales….

Ca arrive droit sur nous 🙁

Dimanche 5 juillet, nous mettons le cap vers Sin Marteen, nous longeons les côtes de saint Martin pour arriver côté hollandais. Petite nav de 7 miles. Tout est fermé à terre mais nous trouvons quand même un petit beach bar ouvert.

Lundi 6 à 5h du matin, nous mettons le cap vers Saint Kitts, une île distante de 60 miles que nous ferons au bon plein, 60° par rapport au vent. Nos estomacs n’ont pas fait de l’hauturier depuis plus de 4 mois mais se comportent bien…. Nous arrivons vers 15h. L’île est austère, aucun voilier ne sont acceptés sur l’île, tout est fermé… Nous ferons une halte d’une nuit pour nous reposer et hisserons le pavillon jaune signalant que nous ne sommes pas en règle.

Le lendemain nous mettons le cap pour l’île de Nevis, distante de 7 miles, une fois qu’elle est en vue, nous réalisons que le point culminant attire les grains et nous en essuyons une fois arrivé. Nous faisons demi tour vers une autre crique de St Kitts.

Les grains se succèdent, nous prendrons 38 nœuds le temps d’une demie heure.

Mardi 7 juillet nous patientons dans une baie au sud de St kitts, les grains et les orages se succèdent. Nous trouverons une gargotte ouverte sur la plage.

les locaux chassent le lambis.
un resort complètement vide
la plage déserte où nous mouillons
les beach bar complètement vides
turtle beach exposée aux alizés envahies de sargasse.

Jeudi 9 juillet, départ 4 h du matin pour Monserrat. Il ne faut pas trop traîner sur ces îles car les frontières sont fermées; nous hissons le pavillon jaune et dirions que nous avons un problème mécanique si nous nous faisions contrôler par les gardes côtes.

nous filons à côté de nicolas et son cata de 47 pieds, ça bouge beaucoup dessus….
vers midi, nous approchons des côtes de Monserrat.
nous trouvons une baie déserte, et bien cachée des gardes côtes
un peu de maths…
eau cristalline et protégé du vent.
Nous repartirons le lendemain matin vers 4h pour la guadeloupe.

Nous arrivons vendredi 10 vers midi à Deshaies, au nord ouest de la guadeloupe. On peut maintenant faire notre clearance et être en règle avec les autorités. Un onde tropicale traverse la guadeloupe ce week end, les grains et les fortes pluies se succèdent.

Puis direction Malendure et la réserve Cousteau.

Puis les Saintes,

Puis Sainte Anne et la plage de la caravelle où nous prendrons le temps de nous poser. Les plages sont vides, le club Med est fermé jusqu’au 17 octobre, si tout va bien….

d’habitude rempli de transat du club med.
un petit tour en bus à la marina de point à pitre pour acheter un controlleur de batterie tombé en panne récemment.
douche du marin.

Vendredi 17 juillet nicolas nous rejoint à la caravelle de saint anne.

plage quasi vide
mouillage tranquille et pas surchargé, nous sommes seuls.
pas de repos pour les braves

Dimanche 19 juillet nous quittons la guadeloupe pour Marie Galante. Une vraie révélation, plages et mouillages déserts, eau cristalline, intérieur très typique et authentique. On se verrait bien dans une petite case d’ici peu au bord de l’eau.

un mouillage désert parmi d’autres
îlet du vieux fort
anse Cambou
baie de saint Louis.

Un beau barracuda venu nous narguer dans 50cm d’eau…

Le Nord nous envoie un signe, l’heure du retour approche…

Mercredi 21 juillet, fin d’après midi nous mettons le cap pour les Saintes. On nous informe que le premier cyclone 2020 est peut être en train de se former au milieu de l’atlantique. La trajectoire de Gonzalo et son itinéraire restent incertains.

Le 22, ça se confirmerait, tempête tropicale ou autre…

pendant ce temps, tout est calme aux saintes.
météo du 23…
un grain passe au loin.

samedi 25 juillet, Gonzalo est déclassé en tempête tropicale et passera au sud des Grenadines, c’est à dire loin de nous. Pendant ce temps, l’ouragan Hanna s’abat sur les côtes du Mexique.

bulletin du 25 juillet
la trace de Gonzalo
Hanna

il nous reste à surveiller la perturbation tropicale Invest, qui n’a pas encore trouvé son petit nom….

vivement la météo clémente du Nord.

Dimanche 26, départ à 16h des Saintes pour la Martinique. 90 miles nous attendent, dernière nav de nuit, sous une pluie battante et des orages, sympa avec toutes les antennes en tête de mât. Arrivée à 7h30 rincés…

anse d’Arlet
petit remontant

Mardi 28, une tempête arrive cette nuit et va nous passer dessus. 50 mètres de chaine sur la première ancre, 20 mètres de chaîne sur la seconde placé à 30° de l’axe du mouillage principal. On avait pensé inonder le bateau, 30cm d’eau dans les fonds pour l’alourdir, c’est ce qui se fait au large quand vraiment c’est énorme…

Et peut être une bonne surprise pour notre dernière nuit à bord, 60% que cette tempête se transforme en cyclone et droit sur nous selon la NASA. On est prêt…

https://eur02.safelinks.protection.outlook.com/?url=https%3A%2F%2Fweather.msfc.nasa.gov%2Fcgi-bin%2Fget-abi%3Fsatellite%3DGOESEastfullDiskband13%26lat%3D16%26lon%3D-50%26type%3DAnimation%26numframes%3D10%2520%26width%3D1400%26height%3D800%26zoom%3D1%26palette%3Dir7.pal%26colorbar%3D1%26mapcolor%3Dwhite&data=02%7C01%7C%7C3ca18bb9f8564f170a1308d8335b11ed%7C84df9e7fe9f640afb435aaaaaaaaaaaa%7C1%7C0%7C637315813512495522&sdata=OAXNfJYDKukdYTEWpk%2FLSJ7Ux3QS07Lg7HjX2sl0j9U%3D&reserved=0

Mercredi 27 juillet, nous quittons Reve d’O pour dormir en appart situé à 100 mètres du mouillage. Au programme : faire les 8×23 kg de bagages deux surfs et 6 bagages cabines… ET nettoyer et préparer le bateau pour son nouveau départ avec une famille de 3 enfants qui profitera des caraibes pendant 6 mois.

10 commentaires dans “La longue descente vers la Martinique.

  1. Jolin says:

    Hello les amis
    Bonne route vers la Martinique, vous rentrez vers quelle date…hâte de vous revoir . On part dans les alpes du sud , en oisans, le 28/7, à notre tour de nous amuser maintenant !!!!
    Bisous à vous tous, bon vent!!
    Jolin

    • Nicolas says:

      bonne rando les montagnards. Profitez du soleil et du paysage. Pour nous retour le 4 août à Genech…. on va se réhabituer difficilement aux nuits fraiches. On est pas descendu en dessous de 26°C depuis des moissss. Bisous à vous 5

  2. Max says:

    Profitez bien des dernières semaines. Malheureusement ça n’aura pas été possible de se voir durant votre périple. Bon retour à Genech.

    • Nicolas says:

      oui, début d’année 2020 particulière. Pour nous aussi, ne pas monter plus haut qu’Anguilla. On a fait l’impasse sur BVI, USVI, porto rico, rep dom, cuba, jamaîque, cuba…
      C’est pas grave, partie remise.
      On espère vous voire bientôt, sinon on reviendra dans quelques années en cata.
      bisous à 4

  3. COVEZ says:

    45 printemps, ça s’arrose… rhum, bière ? joyeux anniversaire sous les tropiques et , et oui, bon retour sous des températures plus douces !
    Bisous. Gérard et Danièle

    • Nicolas says:

      Merci à vous deux,
      retour dans 12 jours, il va falloir remettre des chaussures et des Tshirt, ça va faire tout drôle.
      un nouveau climat nous attend en rentrant et fini le rhum local, on va se remettre à la bière belge….
      A bientôt, bisous à vous deux.

    • Nicolas says:

      Merci à vous 4,
      je travaille séverine au corps à corps pour qu’on reparte dans trois ans, c’est pas encore gagné, mais cette fois ci on pourrait planifier un petit rendez vous sur l’eau…
      bisous à vous 4

Répondre à Jack Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *